Avec la crise sanitaire de la Covid-19, nombreuses sont les entreprises qui ont revu leur organisation de travail. En effet, le télétravail est la méthode parfaite pour limiter au maximum les contacts dans le milieu professionnel. Une disposition de travail qui pourrait bien prendre de l’importance dans les années qui vont suivre cette crise inédite. Selon l’INSEE, depuis le premier confinement, 40% des travailleurs français ne seraient pas contre continuer cette pratiqueNéanmoins, c’est aussi une alternative qui révèle certains inconvénients pour les entreprises et leurs collaborateurs.

 De plus, qui dit télétravail, dit une révision de l’ensemble de l’organisation de travail. Et ce n’est pas une mince affaire de s’adapter à de tels outils où la formation et l’intégration pour les nouveaux arrivants sont compliquées. Les aléas techniques liés à la digitalisation de l’organisation de travail, comme les problèmes de connexion et les “bugs” lors des visioconférences, sont à prendre en considération car il en revient à la performance et à l’efficacité des collaborateurs. Selon une enquête de la DARES, 56% des managers soulignent la difficulté de manager leurs équipes à distance. En cette période inédite que nous vivons, il peut être difficile de rassembler ses équipes qui sont en télétravail, mais aussi de faire circuler les informations efficacement dans l’entreprise.

Techniques car des études du cabinet Censuswide pour le compte de Tanium révèlent que 93% des organisations françaises ont recensé une augmentation du nombre de cyberattaques à cause de la circulation d’informations importantes via les outils numériques depuis le début de la crise sanitaire.

Je dis oui au télétravail !

Nombreuses sont les personnes étant favorables à l’adoption ou à la pérennité du télétravail dans les structures professionnelles lorsque cela est possible. Le travail à distance, en l’occurrence chez soi, permet dans un premier temps d’aménager ses horaires et donc d’avoir une plus grande flexibilité dans son emploi du temps. La pression liée au travail est donc fortement diminuée. Le calme et la concentration s’installent, même si les objectifs professionnels sont toujours présents et d’autant plus importants durant cette crise inédite.

Dans un second temps, cette organisation de travail permet aux entreprises de faire des économies, et ce n’est pas négligeable ! En effet, les entreprises, n’ayant plus besoin de leur locaux, réalisent des économies considérables en adoptant la méthode du télétravail. En termes de risques de contamination, c’est un moyen indéniable pour réduire le nombre de clusters et donc de personnes malades car le meilleur moyen pour ne pas être soumis au virus est de limiter les déplacements, les contacts et surtout de respecter les gestes barrièresQuoi de mieux que de rester travailler chez soi ?

Les dimensions écologiques et sociétales entrent également en jeu. Comme les salariés et les employeurs limitent leurs déplacements, ils observent un gain de temps considérable sur leur journée. Et qui dit moins de transport, dit moins d’émissions de gaz et donc moins de pollution. Malgré le contexte, le télétravail permet aux collaborateurs de garder leurs objectifs et d’être en permanence unis par leur mission commune et par les valeurs de l’entreprise.

Je dis non au télétravail !

Cependant, un grand nombre de personnes ne sont pas du même avis. Ils ne veulent pas passer au télétravail ou bien continuer avec cette méthode. Il est vrai que le télétravail peut avoir certains aspects négatifs moraux, physiques, professionnels ou encore techniques.

Moraux car le fait de changer ses habitudes n’est jamais évident. Pour certaines personnes, le fait d’être continuellement chez soi, se traduit par des comportements à risques (comme de la dépression) car les habitudes de travail sont complètement modifiées et il peut être difficile de  s’adapter. En effet, les salariés se retrouvent dans un espace qui n’est plus dynamique et où la socialisation n’est que virtuelle.

Physiques car les collaborateurs adoptent un comportement dit “sédentaire”. Les déplacements sont réduits et se font de plus en plus rares. Selon les différentes études, cette méthode de travail les contraint à être trop statique

Professionnels car on peut remarquer que la réactivité des personnes sur des plateformes virtuelles est amoindrie, à contrario des rapports en physique où les salariés peuvent échanger entre eux sans intermédiaire.

Les Weevup tips !

L’équipe Weevup c’est aussi mieux vous conseiller et vous donner les meilleurs tips pour rendre votre télétravail plus efficace et performant

  • Faites-vous un vrai espace de travail, comme si vous étiez au bureau. Rien de tel qu’un bon bureau, une bonne chaise et un bon espace de travail équipé. Le lit c’est bien, et pouvoir s’emmitoufler dans la couette aussi mais pensez à votre santé et à votre productivité !
  • Il faut savoir s’autoriser quelques distractions. Faites des pauses et n’oubliez surtout pas celle du déjeuner, vous verrez, vous serez plus détendu et donc plus efficace dans vos tâches.
  • Ne changez pas vos habitudes alimentaires car cela aura un impact sur votre productivité. Mangez donc équilibré et pensez aux 5 fruits et légumes par jour.
  • Profitez-en pour faire du sport, vous êtes plus souvent à la maison donc pourquoi pas vous dépenser un peu pour vous détendre et évacuer la pression.
  • Enfin et surtout, limitez votre temps passé sur les écrans. Vous serez moins fatigué et plus productif dans les tâches que vous aurez à réaliser.

Laisser un commentaire